Histoire de la nativité

Texte publié par l'association Passage-Ecole qui souhaite vous partager son regard sur cette période de Noël


Image : Je me trouve dans un paysage enneigé. Les branches des sapins sont couvertes d’une couche épaisse de neige et au sol, dans la neige, on voit beaucoup de traces de pas. Ces marques sont de couleur marron, sales, comme si on était passé par là beaucoup de fois. Devant moi se trouve un traineau, les rennes sont attelés mais il n’y a personne dessus. Sur le derrière de ce traineau, il y a une benne bien chargée de cadeaux emballés dans du papier vert décoré d'étoiles dorées. A côté du traineau, un petit père Noël fait tout son possible pour attirer mon attention. Il sautille et me fait des signes en agitant ses petits bras. C'est une image plutôt bizarre, car par rapport à l’énorme traineau et aux rennes, il est vraiment très petit. Maintenant, on voit un peu mieux le petit père Noël et je vois qu’il a sur le nez de petites lunettes cerclées d'argent et qu’il est habillé d’un ensemble rouge bordé de fourrure blanche. Il est chaussé de bottillons de couleur bleue foncée. Il a un gros ventre entouré d'une large ceinture qu'il tient maintenant de ses deux petites mains. Et comme il se doit, le père Noël commence à rire à ventre déboutonné et j’entends : ho, ho, ho… Maintenant, je vois apparaître deux marches. Je descends ces marches, me retourne et maintenant, j'ai une vue d'ensemble de la scène. Il se trouve que c'est un spectacle qui se déroule sur la scène d'un petit théâtre. Donc le paysage enneigé et le traîneau avec le petit père Noël se trouvent sur la scène et moi, je suis dans la salle. La scène est éclairée et moi, je me trouve dans le noir.


L’Enseignant raconte : Ce n’est que vers la fin que vous avez compris avoir affaire à une pièce de théâtre, une représentation de ce qui implique Noël pour chacun d'entre vous. Cela donne une idée de l’ambiance qu’évoquent toujours les humains par le paysage : par la neige, les sapins, les rennes et le traineau. Vous avez également vu les cadeaux à l’arrière, dans ce bac, maar cela ne veut pas dire que nous apportons des cadeaux, cela signifie uniquement la course aux cadeaux qui a lieu à l'occasion de Noël. Donc tout ensemble cela évoque une ambiance dont tout le monde sait : il s’agit de Noël ici.

Au début, c’était une fête religieuse dont la fête actuelle est issue, et on pensait célébrer l’anniversaire, la naissance du christ enfant. Mais dans toute l’image que je vous ai montrée, vous n'avez pas vu de christ enfant. Pour les gens qui vivent dans cette société, il n’y a que les apparences qui sont restées. Et ce n’est pas grave, car depuis le Monde de la Sagesse, nous n’avons jamais déclenché Noël, car comme vous le savez déjà peut-être, les récits bibliques traitant du personnage de Jésus, sont œuvre humaine. Peut-être que cette affirmation vous choque, mais les gens ont toujours utilisé l’énergie lunaire pour susciter ces images en eux-mêmes et les considérer comme réelles. Car la lune en contact avec la terre et l’eau, forme un triangle et ce triangle a une vibration très puissante. Sachant que votre corps se compose également d'eau pour plus de 70 %, cette vibration a une grande influence sur votre propre existence d’humain. Les vibrations lunaires sont utilisées par l'humain pour faire des contes de fées, pour faire des contes mythiques, pour voir toute sorte de symboles et pour repérer les doubles sens de sa vie.

Les symboles du Monde de la Sagesse, que Magda doit également utiliser, ressemblent aux mêmes symboles utilisés par l'humain sous l’influence de l’énergie lunaire, mais l'humain utilisant ces symboles lunaires, ressent toujours une émotion. Les symboles du Monde de la Sagesse ne suscitent pas d’émotions, ce sont uniquement des vibrations. L’énergie lunaire agit fortement sur notre imagination, de sorte que la pensée magique est activée. Surtout l'humain dans la vibration bleue a sans cesse tendance a évaluer les situations dans sa vie à l'aide de cette énergie lunaire et dit alors : “le hasard n’existe pas, ceci doit avoir un sens pour moi.” Donc toutes les images du début sont des images produites par l’énergie lunaire.

Nous voulons examiner ces images un peu plus en détail et savoir quelle émotion surgit en vous, mais nous voulons montrer aussi ce qui est vraiment en jeu, pour que vous puissiez avoir une autre approche de cette époque de l’année, car nous savons que Noël approche. Mais vu depuis le Monde de la Sagesse, cette journée n’est pas plus qu’un dimanche avec une étiquette. C'est que Noël n'existe pas chez nous, Noël n'existe pas non plus chez vous, c'est votre imagination qui en fait une fête. Nous constatons qu’à l’approche de Noël les gens s’occupent d’écrire des cartes de vœux, d’acheter beaucoup de nourriture, de chercher des cadeaux, de décorer le sapin, de rassembler toute la famille, etc. Mais tout cela, c’est sous l’influence de l’énergie lunaire. Je vous ai donné quelques exemples.

Maintenant, voyez un peu ce que Noël signifie pour vous et posez-vous la question : “pourquoi est-ce que j'aime bien la fête de Noël ou bien pourquoi je ne l'aime pas ?” Car vous avez vu dans l'image les marques de pas des sentiers battus, de couleur marron. Cela veut dire que la façon de vivre Noël est fait de traditions, avec les émotions correspondantes, qui d’année en année, sont ressorties de nouveau.

Vous avez vu que dans l'histoire au début Magda a dû descendre deux marches. Le deux signifie les pensées. Cela veut dire que toutes ces festivités autour de Noël ont à voir avec votre propre chapeau à pensées. Or, nous n’avons pas encore fini, car nous avons parlé uniquement des manifestations, mais il y a eu un commencement quelque part. Car quand nous considérons l’histoire qui est la véritable origine de Noël, il existe tout de même une base religieuse, et au premier abord, on a clairement voulu propager le fait que Jésus était né. Bien qu’il y ait aussi des traces des religions naturelles, car dans le passé, c’était la préparation du solstice à venir. Le sapin décoré a également un lien avec les religions naturelles.

Au cours des siècles, il y a toujours eu des messagers envoyés à cette terre pour enseigner les humains et comme vous le savez, ces enseignements sont donnés en langage des symboles, car le langage du Monde de la Sagesse se compose uniquement de symboles. L’histoire de la nativité aussi a été racontée en langage des symboles, mais les humains les ont interprétés à l’aide de l’énergie lunaire et l’ont rendu en un état de fait. Je vous propose de regarder de près la signification initiale des symboles.

Joseph et Marie qui ont un enfant, qu’est-ce que cela signifie ?

Quand nous nous concentrons sur l’enfant d’abord, cela montre que dans cette histoire, nous avons essayé d’attirer l’attention sur l’enfant que vous êtes, mais surtout sur votre nain, votre propre force naturelle. Et cela veut dire qu’il est temps que le composant masculin et le composant féminin coopèrent. Dans cette coopération du composant masculin et du composant féminin, l’enfant en vous, votre propre essence profonde, s’épanouit, est mis en évidence. Joseph et Marie sont les deux composants du Principe et vous pouvez considérer la naissance comme l’épanouissement de votre propre Etre.

Nous savons aussi que l’on attribue à Marie une signification miraculeuse : elle était fécondée par un ange. Cela vous montre qu’à chaque fois, c’est le composant féminin qui reçoit les signaux envoyés par le Monde de la Sagesse et à ce moment-la, votre puissance de travail est activée, ce qui fait que votre propre essence profonde devient visible.

Pourquoi n’y avait-il pas de place à l’auberge et l’enfant est-il né dans une étable ? Image d’une auberge où il y a beaucoup de monde et toutes sortes de bruits sortent de cet établissement…….. Ce n’est qu’en silence que l’humain peut contacter, en lui-même, sa propre essence profonde, cela est impossible s’il se trouve sous l’emprise du chapeau à pensées. Ainsi, il est possible de considérer l’auberge comme l’endroit de l’étourdissement par le chapeau à pensées. Et alors, il n’est pas si étonnant que votre essence profonde ne se sente pas à l’aise là, et ne peut être présente que dans sa propre nature. On peut donc dire : toutes les fioritures liées à Noël, vous pouvez comparer à l’auberge. Les côtés sympa autour de la fête de Noël : la famille, les cartes, les repas, les sapins, etc., il est impossible de les retrouver dans votre propre essence profonde, il s’agit des aspects « étourdissants » du chapeau à pensées. Seulement, l’humain peut dire : « Je suis moi et je sens à l’intérieur que je…. », vous pouvez compléter vous-même… à ce moment-là, il est dans sa propre nature et cette propre nature est en même temps l’étable.


Pourquoi cela est-il arrivé la nuit ? Sans doute vous avez déjà entendu parler – car le terme est utilisé souvent – de l’énergie christique qui, au moment de la naissance de Jésus, est libérée autour de la terre et a pris sa place sur la planète. Mais la conscience christique n’est rien d’autre que votre propre énergie argentée, car votre conscience essentielle est en même temps la conscience christique. Sur son sentier, l’humain éprouve d’abord de l’obscurité, passe à travers des dépressions, des difficultés dans sa vie, avant d’entrer en contact avec la conscience essentielle.


Le bœuf et l’âne L’âne dit quelque chose de l’humain qui poursuit sa tâche et est humain avec les humains. Si nous montrons un bœuf, cela a à voir avec la force d’attirance du corps. Il s’agit donc d’une opposition. L’humain peut partir à la chasse de tout ce qui a trait avec son corps et dire : “Je trouve très important de ne pas avoir des rides, de ne pas avoir de double menton, que mes vêtements soient beaux, etc. » et ça, c’est la force d’attirance du bœuf. L’âne montre que l’humain a la possibilité d’être humain avec les humains, car si l‘argent est présent, est né, et par conséquent, vous êtes en contact avec votre propre conscience essentielle, là-dedans se trouve l’ébauche de la tâche que, plus tard, vous allez prendre sur vous et l’humain qui a assumé sa tâche, sera toujours le prochain des humains.


Les bergers avec leurs moutons Je ne sais pas si vous avez déjà entendu l’histoire de la réception de Magda dans sa tâche ? L’Enseignant me dit : « raconte ton expérience. » Un jour il m’a accompagné dans un espace magnifique, qui avait l’air d’être l’intérieur d’un temple grec. L’Enseignant m’a pris par la main et en faisant de son autre main un geste ample, il a dit : « Toi, tu fais partie de cela ». Promenant mon regard autour de moi, j’ai vu quelques Enseignants, qui se trouvaient par-ci, par-là dans cet espace. J’étais assez confuse, car c’étaient des apparitions magnifiques. A ce moment-là, j’étais capable de voir l’espace sous différents angles et je me voyais habillé comme un jeune berger et jouant de la flûte. Les Enseignants présents là-bas, étant attirés par le jeu de flûte, se sont rapprochés pour faire cercle autour de ce jeune berger. Je voyais un flux d’énergie venant des Enseignants et qui est entré dans le jeune berger, de sorte que le jeu de flûte devenait extrêmement beau. La musique était d’une telle merveille, impossible de retrouve sur terre. L’Enseignant racontait : « Toi, tu es ce jeune berger et tu es nourrie par les Enseignants, mais en même temps, c’est ta tâche de rassembler les moutons et les accompagner dans leur propre étable, par la musique de ta flûte ».


L’ange Gabriel est souvent représenté près de l’étable ; lui aussi, fait-il partie du tableau ? Je sais bien que l’on nous attribue, aux Enseignants donc, plusieurs noms, car lorsque vous mentionnez Gabriel ou les autres, vous parlez des sept archanges, mais nous-mêmes nous parlons d’Enseignants. Sous l’influence de l’énergie lunaire, les religions en ont fait des anges. Nous sommes bien des êtres spirituels et nous n’avons jamais vécu sur cette terre, mais nous sommes appelés des anges par une philosophie religieuse, et d’autres philosophies nous ont donné encore d’autres noms. Ce n’est que l’énergie lunaire qui colle une étiquette dessus ou qui donne une forme dont l’humain croit : « selon moi, il s’agit de ça » et qui en fait sa vérité. Nous donnons à chaque humain les coudées franches pour l‘interpréter à sa façon. Mais nous savons que nous sommes seulement sept Enseignants qui ont la tâche d’accompagner vers la toute-conscience les humains en chemin. Pour cela, nous avons des assistants que nous envoyons sur terre et qui sont nos porte-paroles, comme le jeune berger avec sa flûte est notre porte-parole. C’était une petite digression qui en même temps donne beaucoup de clarté. Donc le jeune berger est l’humain qui a assumé sa tâche. Dans le récit, les anges allaient vers les bergers et vous pouvez considérer les anges comme des Enseignants.


Les trois mages

Cela signifie qu'à partir du moment qu’un humain entre en contact avec son propre essence profonde, donc avec la conscience essentielle, il reçoit des petits signes et commence sa quête en suivant les impulsions reçues depuis le Monde de la Sagesse. Donc cette impulsion, vous pouvez la considérer comme l’étoile à suivre. « Je dois suivre cette petite étoile, je dois suivre cette lumière qui me fait avancer sur mon chemin ».

Le roi montre uniquement que, comme il se doit pour un roi, il prend la responsabilité pour les autres, ses sujets. En même temps, c'est également la responsabilité de l'humain lui-même qui fait qu’il continue son chemin, qu’il poursuit sa quête. Mais d’abord, il faut évidemment que l’enfant soit né, que l'humain entre en contact avec son propre nain et sa propre vibration énergétique argentée.

Le trois est simplement le nombre spirituel et le roi représente un certain rôle, une certaine qualité, il prend ses responsabilités et fait ses propres choix. Au lieux des rois, j’aurais bien pu dire trois pauvres bougres, mais ceux-ci n'ont pas la possibilité de défendre ce qu’ils sont, parce qu’ils sont dépendants et doivent recourir à des mécanismes de survie. Un roi n’en a pas besoin, et cela montre donc déjà que l'humain indépendant a assez de force et dans cette force justement réside le début de sa quête.


Myrrhe, encens et or. Il s’agit des présents apportés par les trois mages. Ces trois présents forment un triangle : gris, jaune et blanc. Car chaque côté du triangle a sa propre signification et couleur. Gris signifie la sensation, blanc la fidélité et jaune la pensée pure.


Quelle est la symbolique du chameau ? Vous savez que le chameau peut vivre très longtemps sans eau, parce que il est capable de retenir l’eau. L’essence profonde est appelée parfois une goutte de la grande mer. Ainsi, le chameau est considéré comme le gardien du flux vital.

Pourquoi l’église considère-t-elle Jésus comme le sauveur du monde ? Au moment où l'humain prend conscience, il établit un lien continuel avec sa propre essence profonde. Que se passe-t-il là-dedans ? Il se crée une effervescence que l'humain reconnaît comme un ‘remplissage d'énergie'. Cette énergie essentielle coule vers le chakra du sommet et sort du corps vers le haut. Image de la planète où à divers endroits montent des ‘panaches de fumée blanche’. Cette énergie agit de façon à ce qu’elle parte à la recherche de situations où il y a de l’énergie lourde, sombre. Car autour de cette planète, il y a une couche d'énergie assez lourde, ce sont les vibrations des pensées et des émotions. Les humains l’appellent parfois la Chronique de l’Akasha. L’énergie argentée, l’énergie essentielle, a la capacité de trouver ces endroits sombres et de faire en sorte que l’obscurité se dissout. Elle a donc une action harmonisante, c’est le côté sauveur de l’argent de l’énergie essentielle qui dissout l’énergie lourde. C’est bien comme cela, tout interfère de façon positive, mais à cause de l'énergie lunaire les humains en font des images tout différentes. Tout coopère et le Monde de la Sagesse n’abandonne personne à son sort, seulement, l'humain s’attend à recevoir quelque chose dans la matière, mais c’est justement sur l’énergie essentielle et sur l’énergie sur cette planète que nous agissons et votre propre énergie aussi, y a une assez grande influence.

Pourquoi appelle-t-on Noël la fête de la lumière ? Nous avons transmis un poème dans lequel est expliqué d’où vient cette lumière.


Noël


La naissance de la lumière est l'humain qui laisse toute certitude derrière, et dans l'innocence argentée de l’Enfant trouve son propre chemin en jouant.

Sachez : l’étoile tout en brillance c’est vous, donc ne cherchez pas à distance. Vous savez, la Sagesse n’est pas réfléchie, non, Elle est bien souvent inouïe.

***

Par cet enseignement, nous avons voulu vous montrer quel a été le sens initial de l'histoire de la nativité, mais nous ne mettons pas hors jeu Noël, car, somme toute, vous faites partie de cette société. Nous espérons tout de même, à l'approche des ces jours de fêtes, que vous y prêterez attention, un court instant. Il ne vous est pas possible de partager cela avec d'autres, car il s'agit d'un processus qui se déroule à l’intérieur, tandis que la société part du principe : Noël est une fête de groupe.

Quoi qu’il en soit, nous espérons que vous passerez de bons moments, ne serait-ce que pour prendre du repos, parce que ce ne sont que des jours de congé supplémentaires.

***

17 vues0 commentaire

Vous êtes thérapeute et vous voulez rejoindre notre association,

contactez-nous !

Vous êtes clients et vous pouvez profiter d'avantages tarifaires chez nos praticiens,

Adhérez aussi à l'association L'Echelle !

Adresse : 11, rue des Remparts - 58170 - Luzy
(derrière la perception)

​Telephone : ​06 12 92 82 60

Courriel : asso.echelle@outlook.fr

​​​

e316f544f9094143b9eac01f1f19e697.webp
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now